La princesse enfermée dans sa tour.

la-bergere

La princesse enfermée dans sa tour.

Tendre et dure à la fois,

Elle se cache derrière ses allures d’hivers froids.

Piquante et ironique, pour se protéger,

Elle rêve pourtant d’une vie magique.

On l’a élevée avec des contes de fées,

Comme beaucoup, elle a été écrasée par la réalité.

Rêver de princesses et de princes charmants,

Jamais pour elle, lui avait dit maman.

Mais le cœur en liesse,

Elle aimerait être une princesse.

Assumer sa part de féminité étouffée.

Elle rejette les autres filles,  qui pour elle sont futiles,

Bien trop superficielles, bien trop dociles.

Secrètement, elle envie leurs airs graciles.

La princesse enfermée en haut de sa tour,

Observe parfois les alentours,

Et imagine le grand amour.

Le prince qui viendra reconnaître la beauté de son être,

La magie sous ses guêtres.

Ses petites chattes incarnent la douceur et la force d’une femme,

Des petites poupées mignonnes au caractère de lionne.

Elle se sent comme une princesse,

Quand elle chante, qu’elle écrit et qu’elle danse,

Quand elle se rapproche de son essence.

06/12/2016

 

Publicités

2 réflexions sur “La princesse enfermée dans sa tour.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s