Aujourd’hui… J’ai psychiatre. La liste de schindler.

_250bagage-skiComme tous les jours désormais, je fais mon planning heure par heure.

Ça m’évite d’avoir l’impression de perdre mon temps.

Puis ça me cadre. Cadre dont j’ai cruellement manqué dans mon éducation alors j’apprends à le faire seule. C’est fatiguant mais il faut le faire, c’est un confort pas possible.

Mon planning est assez rigide. Je l’adapte quand même en fonction de la situation. Comme ça, même la tête dans le cul, je n’ai qu’à suivre ma liste en bonne moutonne. Cela me permet d’avoir l’esprit aussi vide qu’une coquille 🙂

Planning qui s’inspire d’autres listes à rallonges que j’ai faites, soigneusement intitulée  » à faire »,  » à acheter  » puis en sous-catégories comme vêtements, électronique, travail…

Le plus dur, c’est de prioriser.

Bizarrement, si j’avais le choix de mettre toutes mes priorités, je mettrais d’abord les plus plaisantes, bien-être, et souvent.. les plus chères.

Alors souvent, je prends mon fichier Excel noté « budget ». Ce budget est divisé en charges fixes et charges variables. Il est constamment remis à jour. Je fais également des prévisions pour le mois à venir. Je mets des budgets à titre indicatif puis je vois si je les dépasse où si j’en dépense moins. Ça me permet de réajuster pour le mois prochain. Parfois même, je décompose tous mes achats pour voir ce qui aurait pu être évité. Puis je créé mon budget avec différents salaires que je pourrais recevoir. Puis après, je créé un budget idéal où je mets l’argent dans les cases que j’aime sans restriction. Alors on se retrouve avec des budgets nourriture, loisirs et imprévus impressionnant. Je sais donc que j’ai juste à gagner 10 000 € par mois. Je plaisante évidemment, je m’en tiens à du raisonnable, du possible, du 1500 €. J’arrive à vivre bien avec 900 €, je devrais être bien avec un SMIC. Et peut être un jour le saint-graal, 1500 € ?

Puis je reviens à mes listes. Je note aussi mes RDV. Sur mon téléphone. Avec 10 rappels : 10 jours avant, 1 jours avant, 6 heures avant, 10 minutes avant… Puis j’ai un agenda dans mon sac où ils sont notés, avec dessus ce que je dois écrire pour ne pas oublier de dire. Il y a également un petit carnet où je peux vite noter mes idées. Et enfin, mon gros carnet avec ma liste qui s’allonge de jour en jour.

Je prends exemple sur le travail que j’ai eu cette année, un travail d’apprentissage. Ah oui, j’ai des listes sont mon ordinateur aussi. Au cas où….

Donc tous les jours, je recoupe ces listes. Pour ne pas me décourager, j’alterne entre le chiant et l’agréable. Et j’essaie de me créer des routines « sport », des routines « cuisine », des routines « promenade pour chats », des routines « finir la série en cours ». J’ai appris le goût de la routine, que je détestais avant. Lire un article que j’ai écrit >>>  L’éloge de la stabilité.

Bien-sûr, j’aime ces journées où des pans entiers sont libres « voir untel » « sortir ici »… Ainsi, il n’y a pas d’horaires de restrictions. Mais comme aujourd’hui on est lundi, je souffre des excès d’hier. Et quand je regarde mes listes, ça me déprime.

Est-ce que je dois en priorité vendre le synthé de ma mère ou alors téléphoner au syndicat des vins pour poser des questions sur l’emploi ? Et éventuellement prendre RDV ?

J’ai testé de regarder aléatoirement 2 sujets. 

Puis en fait, sans faire exprès, le matin j’ai envie de passer 1 heure à écrire un article. C’est un besoin pressant, urgent. Je fais partie de ces personnes qui ont la tête qui fourmille, qui s’intéresse à tout, puis qui ne fait que parler, parler, écouter, poser des questions, parler, parler… Donc mon écriture s’en ressent. Et au plus je parle, j’écoute les gens, je lis, j’observe les vidéos, au plus mon esprit se nourrit, mélange, analyse, trie, et me livre de nouvelles idées.

Pfiou, fatiguant n’est-ce pas ? Oui. Par contre me « vider » ici… c’est très agréable. Je sors tout pour me concentrer sur ma journée.

( Petite parenthèse ) A chaque fois, écrire un article est une épreuve. Mes 2 chattes viennent me miauler dessus, marcher sur le clavier, se frotter à mes mains, faire tomber tous les objets autour de moi, manger les câbles… Il m’arrive donc d’avoir 4 ou 5 articles que je n’ai pas fini car j’en ai marre. ( fin de la petite parenthèse )

J’ai remarqué que faire des listes m’a globalement donné une sacrée paresse intellectuelle. Mon cerveau délesté de toutes ces informations, au lieu d’en apprendre de nouvelles données met de côté ma mémoire. Alors parfois, j’essaie d’apprendre sur le vif des recettes de cuisine des listes de chiffres… Puré, pas facile ce cerveau !

Et puis, ce qui m’éclaire la journée ( enfin, on va comprendre le titre ! ) ce sont ces RDV que j’ai pris à l’avance, que je ne peux annuler, sauf en cas d’être urgence. 

Là où certains mettraient RDV chez l’opthalmo, moi c’est : aujourd’hui, j’ai psychiatre. Puis je l’assume totalement, mais je n’en parle pas. En plus lui, je l’aime bien. Son prénom c’est Pierre-Ange. Il est d’un caaallllmmmeee… Il me décontracte. Puis il parle d’une voie monotone, son visage est peu expressif, il ne réagit pas trop à mes blagues. Il peut prendre 1 heure si j’ai besoin. Par rapport aux autres psychiatres, il me demande où j’en suis dans ma vie. Enfin 1 qui comprend que la bipolarité évolue en fonction des chocs émotionnels. 

Donc là aujourd’hui, je vais dire que j’ai un déménagement.Cherché du boulot pendant 6 mois, sans succès, avec des phases dépressives. Au milieu, y a eu une rupture amoureuse qui était alors censé déboucher sur de la stabilité.

Un retour chez ma mère, reproduire tous l’inverse, refaire mes plans de vie. Puis l’annonce impromptue d’un emploi qui, s’il se confirme, va me faire partir dans moins d’une semaine. Ce qui change tous mes plans et me ramènent à beaucoup d’angoisses. Ce serait partir pour plusieurs mois, de nouveaux défis, de nouvelles personnes, de nouveaux mâles potentiellement attirés où il va falloir que je résiste ( bon, un minimum ), puis beaucoup d’énergie de ma part. Et je vais devoir être au top physiquement et mentalement. Pffioooouuuu…. j’en bâille d’avance. Du coup j’ai plusieurs listes faites exprès pour ce travail. Et je n’ai toujours pas la réponse définitive.

Et puis, j’espère lui faire signer mon dossier de RQTH, reconnaissance de travailleur handicapé, afin de mettre toutes mes chances de côté pour trouver un emploi. Enfin !

Alors ce matin, je suis embrouillée. Je crois que je vais quand même commencer à faire ma valise, donc à acheter tout ce qu’il me manque, sans compter. Par internet d’abord. Comme ça je reste tranquille vu que je suis fatiguée. Puis cette après-midi, je sais pas, promenade, il fait soleil. Puis psychiatre.

Donc merci psychiatre de me faire sortir, et de m’obliger à bouger et à me tenir à un planning strict.

Ce qui m’a fait plaisir, c’est que j’ai une copine, que je tiens beaucoup en estime, à qui je pense souvent comme modèle… Fait exactement la même chose avec moi. Elle a commencé… Des listes !

C’est vrai que je ne connais personne comme moi avec ces obsessions dans mon entourage.

Tant mieux, on ne m’oublie jamais !

Peace,

L.

Publicités

2 réflexions sur “Aujourd’hui… J’ai psychiatre. La liste de schindler.

  1. Coucou ça m’aide beaucoup et me permet de ne pas oublier : je déteste ça ! Ça devient obsessionnel sur des petites choses comme envoyer un texto, changer la litière ^^ je dirai conduite de réassurance en termes psychologique 🙂 t’as vu ma petite dédicacée à ton pseudo ? 😊

    J'aime

  2. Hello,
    Je fais exactement pareil. J’ai plein de listes et de rappels dans l’agenda de mon téléphone. Je me dis qu’une fois que c’est écrit sur la liste, je n’ai plus à l’avoir dans ma tête. Au boulot, c’est pareil, je note tout ce que je dois faire, pour être sûr de ne rien oublier. Ça me calme.
    Bon rendez-vous psychiatre à toi, ce sont des moments importants, profites-en bien pour te libérer. C’est une grande chance d’être tombé sur quelqu’un de bien.
    Bonne journée 😉

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s