Qui-suis je ?

Bonjour, mon pseudonyme est L.

Je souhaite à travers ce blog exprimer beaucoup. Pour moi. Pour vous surtout. Je vis ce blog comme un partage. Je lirai tous vos commentaires et y répondrait avec plaisir, ainsi que vos e-mails.

Pour échanger directement : l.bipodouanceschizo@gmail.com

NOTA BENE

Pour comprendre mes articles, il faut savoir que j’utilise le second degré à peu près partout, pour me moquer de moi, mettre de l’humour là où il n’y en a pas, comme parler de suicide. Ça m’aide à tenir les jours sombres. Parfois c’est trash. Il y a de la colère, de la rancune, de la jalousie, de la tristesse.

Mes articles sont des états d’âme passagers. 100% authentiques. Je dis tout haut ce que certains n’osent même pas s’avouer. Puis si ça vous fait chier, allez vous branler sur des sites pornos 🙂

Personne ne vous oblige à être ici à lire. Ou alors cotisez-vous pour m’offrir un psychologue. Mais un bon, hein ! 😉

Il y a aussi beaucoup d’espoirs, de rêve, d’envie de vivre et de partager. De douceur, et de sensibilité 🙂

PRÉSENTATION

Les raisons de ce blog

  • J’ai été diagnostiquée surdouée en 2012.
  • Puis diagnostiquée bipolaire de type 1 en 2014.

Nous avons certainement des points communs toi et moi, mais nous sommes uniques car la bipolarité, la douance  ne nous résument pas.

Je parlerai ici essentiellement de ce qu’on appelle ces deux maladies mentales bipolarité et schizophrénie,  et de la vie de « surdoué » aussi appelé haut-potentiel, zèbre…

Ces domaines ont en commun ces caractéristiques.

  • Médiatisés a outrance
  • Véhiculant un tas de préjugés
  • Entraînant une vision différente du monde
  • Entraînant souffrance et incompréhension

Je choisis le format du blog pour son évolution : j’avance a tâtons, j’ai des idées, ma pensée évolue au fil des rencontres et des expériences.

Ce blog est un avis personnel, en aucun cas il ne se substitue a une parole d’un professionnel. Je suis actuellement pour que vous preniez le traitement que l’on vous a prescrit, faute de mieux, comme je l’explique dans cet article : Le traitement d’une bipolaire

Enfin, je souhaite remercier une personne fabuleuse, qui a changé ma vie et celles de nombreuses personnes. J’ai lu son blog et j’ai remonté la pente de la dépression.

Il s’appelle W. il est diagnostiqué bipolaire, il se décrit hypersensible, voici son blogLa vie d’un bipolaire. Il m’a donné envie et le courage d’ouvrir ce blog à mon tour.

Je citerai régulièrement des blogs, des articles, des sites internet qui m’ont influencés et qui, j’estime, se doivent d’être connus.

Je vous dis à bientôt !

Je vous embrasse.

L.

Publicités

5 réflexions sur “Qui-suis je ?

  1. Je n’aime pas « aimer » un « a propos » mais je n’ai pas pu retenir mon clic.
    « j’aime », même si le « je n’aime pas » n’est pas présent comme choix, ce j’aime n’en reste pas moins un jugement. Bienveillant et positif mais jugement quand meme. Un a propos est tellement personnel, puisqu’a vocation de description de soi, ne peut selon moi être jugé par un j’aime ou j’aime pas.
    Mais là. C’est différent.
    Je trouve cet a propos si sain et transparent qu’il m’a touché. Alors J’aime.
    Merci pour cette émotion ressentie et pour cette capacité à donner sans autre barrière que l’anonymat que je respecte grandement.
    Hate de découvrir ton blog dans son entier.
    Au plaisir de continuer à te lire par ici et par là bas 😉

    Aimé par 1 personne

  2. Tu n’as pas un mauvais fond.
    Au fond, je sais que ce n’est pas de la vengeance de ta part.
    Mais je suis contre la souffrance.
    Alors oui si je te revois, c un non respect, et oui je te vomirai ma naïveté passée.
    Tu es aussi maladroit que moi, mais moi g arrêté de te parasiter alors c possible de le faire toi aussi. Je te dis pas au revoir puisque tu n’as jamais existé. Sincèrement.

    J'aime

    • Bonjour « passé », j’ai l’impression de répondre à mon passé 🙂

      Je ne sais pas qui tu es, si un jour nous nous sommes rencontrés dans la vie « réelle » autre que sur ce blog.

      Tu as souhaité rester anonyme, et je n’ai pas voulu qu’on me reconnaisse puisque ce blog et prône mon anonymat. A terme j’envisage de dévoiler mon identité, quand ces sujets-là ne seront plus stigmatisés.

      Ce sont des sujets qui me touchent, dont je souffre énormément. Si je te parasite ou t’ai parasité, je ne sais pas en quoi, sache effectivement que je n’ai pas de vice ou de méchanceté mais que le monde tel qu’il est me rend laide et aigrie au niveau de l’âme.

      Je fais tout pour m’en protéger et je ne blesserai jamais quelqu’un intentionnellement, mais comme nous vivons dans un système où la majorité des personnes fonctionnent ainsi, la seule adaptation à ma survie d’hypersensible est la copie d’un fonctionnement que je hais plus que tout.

      Pourtant je dois survivre pour tous ceux qui ont « abandonnés » la lutte, qui se sont désocialisés, enfermés dans un monde, mis à l’écart parce qu’ils pensaient que leur sensibilité était une faiblesse. Et pire pour un sujet dont je ne peux parler sans avoir les larmes aux yeux, le suicide. Les schizo, les bipo, et les surdoués se suicident par manque d’amour, à cause d’une dureté de la vie qu’ils ne peuvent plus supporter, faute de ne pas avoir eu l’exemple, l’entourage ou l’information nécessaire au bon moment. J’y pense moi-même régulièrement, et ce blog j’espère m’en prémunis, ainsi que mon entourage qui heureusement est merveilleux.

      Bien à toi, passé, j’espère que mon présent fera avec la paix avec le passé pour qu’on puisse construire un meilleur avenir 🙂

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s