Il est temps de goûter au bonheur !

Route_Bonheur

Premièrement, je remercie les anxiolytiques, le Xanax. Je lis partout sur les forums les alertes pour informer des effets secondaires : très forte dépendance, troubles liés ( perte de mémoire, diminution de l’attention, etc. ). C’est vrai.

Pourtant. De mon côté, sans eux, je serai encore dans mon lit à faire des cauchemars et à être alitée, en totale dépression. Ils me permettent de libérer mon esprit, de cacher mes angoisses sous un pansement, de me faire dormir quand je n’y arrive plus, le temps que je puisse agir pour mieux organiser ma vie.

J’ai fait le choix de la médication : thymorégulateur Lamictal 200 mg, anti-dépresseurs fluoxétine ( Prozac ) le minimum, et maintenant Xanax le minimum.

Lire la suite

Publicités

La bipolarité, l’amour, et les signes.

Merci pour vos commentaires encourageants !

Pour ceux qui me suivent, ce blog est alimenté en majorité par des articles dépressifs, d’angoisses, de crises existentielles, de renoncement…

Je crois que la vie n’est qu’une succession de hauts et de bas. C’est pareil pour tout le monde ! Mais c’est comme si nous – pauvres hypersensibles que nous sommes – nous remettions à chaque fois notre existence entière quand nous sommes en période basse. Les gens autour de moi ne semblent pas s’enfoncer si profondément dans de telles tergiversions. 

Comme si le ciel nous tombait sur la tête, avec la certitude tenace que nous n’en sortirons jamais et que nous allons souffrir, souffrir, toute notre vie, dans un cercle sans fin.

Oui, nous souffrirons. Mais oui, je crois que l’on a le droit à ces éclaircies. Comme tout le monde.

Lire la suite

Un peu de joie dans ce blog. Bordel de cul.

Wesh gros,

Et voilà, je suis revenue à la maison ! Chez ma môman précisément. Oui je suis une sorte de Tanguy version femme. J’ai 28 ans et j’ai toujours besoin qu’elle me file de l’argent et qu’elle m’héberge. Elle se désespère que je n’arrive toujours pas à avoir un boulot fixe et que je tombe malade et en même temps que je fasse une dépression tous les 2 mois.

Lire la suite

Soleil noir.

Tatouage soleil noirCe titre veut tellement dire pour moi !

Soleil noir, c’est le tatouage que j’ai fait quand j’avais 19 ans. Je voulais un soleil tout mignon, et puis le tatoueur m’a dit : impossible, il ne reflète pas ta personnalité . Il a donc tatoué un soleil mi brillant, mi noir… Comme si il avait inscrit à tout jamais la dualité dans mon corps et dans mon esprit. Si je faisais un abus de langage, je dirai qu’il avait déjà cerné ma bipolarité …

Lire la suite

Profite de l’instant présent.

Salut les terriens !

Je ne sais pas si quelqu’un suit encore mon blog, bientôt 2 mois que je n’ai pas écrit.

Tout va très bien pour moi, j’ai repris une vie où il n’existe que rire, pas d’attaches et mouvements.

Une vie à laquelle j’avais renoncé pour m’installer en couple.

Que dois-je encore apprendre alors ?

Lire la suite

Dis-moi, quelle est ton histoire triste ?

7a1df762f361793a2e0ef1b371e63aa7Je m’envole d’ici quelques jours pour un boulot 🙂 Pour ceux qui me suivent depuis septembre, vous avez de la chance : fini les articles d’entretien d’embauche ! 😀

Merci de votre soutien. En tout cas, à mon avis pas d’articles d’ici avril ! Enfin repassez, on ne sait jamais !

Je retourne à ma troisième saison en hôtellerie-restauration. Dans l’organisme où j’ai fait ma première crise maniaque…

Lire la suite

Revirement de situation.

PHASE HYPOMANIE DÉTECTÉE ON /

Erratum : Pour ceux qui ont déjà lu cet article, j’ai utilisé le terme hormone pour désigner une molécule précise.

Ce n’est donc surtout pas le terme adéquat ! Et je n’ai pas vraiment bien expliqué son rôle dans la maladie bipolaire. Donc bientôt je vais rééditer avec les termes usités, excusez-moi pour ce manque de rigueur. 

Pour rappel, je suis bipolaire.

Je souffre de bipolarité. J’ai bipolarité. Je suis atteinte de maniaco-dépression. Je suis hypersensible. I am bipolar.  Je suis un caca.

Mettez-y le terme que vous voulez. ATTENTION.  Je respecte toute personne qui ne souhaite pas mettre un terme qu’ils jugent abrupte, faux, stigmatisant. Chacun fait ce qu’il veut, d’autant que je ne comprends que trop.

Lire la suite