Le travail, c’est la santé.

Le travail est au centre des mes préoccupations actuelles. Comme tout le monde.

Parce que dans notre société, telle qu’elle est conçue, sans travail, vous êtes morts. Et ce n’est pas une métaphore.Sans travail, pas d’argent. Sans argent, pas de vie. Sans l’aide de ma mère financière, celle des parents de T. et T. lui-même, je serai certainement crevée dans la rue.

Lire la suite

Publicités

J’ai besoin de toi

I_want_you

Toi qui tombes sur ce blog, que veux-tu savoir ? Qui es-tu ?

Un petit article (pour changer) car il est 05 heures et je ne dors toujours pas, et j’ai tellement d’idées pour écrire que je ne sais pas par quoi commencer.

Alors pour le moment, j’écris avec ce qui me paraît être important, actuel.

Rares sont simplement les curieux de ces sujets. Si aujourd’hui tu tombes dans mon piège à tags, c’est que dans ta tête tournent des questions : suis je surdoué ? bipolaire ? schizophrène ? Qu’est-ce que c’est ? Est-ce que ça se soigne ? Conjoint schizophrène ?

Quelles sont les caractéristiques, comment vivre avec, les traitements, et j’en passe… Tu fais certainement partie de l’entourage également. Je suis tombée sur le blog de W. en tapant « être en couple avec un bipolaire » car mon ex ne l’était pas, était dans le déni, je ne me sentais pas comprise, donc je lui ai lu l’article : https://laviedunbipolaire.wordpress.com/2014/01/28/vivre-avec-un-bipolaire-1-1/ et c’est grâce à cet article que j’ai vu que je ne pouvais pas seulement être un boulet pour mon entourage, mais peut être même une source de joie à travers cette particularité 🙂

Ces questions-là, je les connais bien, je me les suis toutes posées. Alors si tu as une envie particulière, sauf celle que je dévoile mon identité, n’hésite pas, je n’ai pas de tabous. Je vous parlerai même de sexualité, parce que si ça occupe l’esprit de tout le monde, les malades mentaux et les surdoués binoclards (je plaisante, roh!) ne sont pas en reste.

En attendant de te lire,

L.